Membre adhérent

La sophrologie se pratique dans le respect du code de déontologie et des principes de la sophrologie que je vous invite à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous :

Éthiques et principes sophrologiques

IMPORTANT

Le sophrologue n'est pas un médecin, il ne pose aucun diagnostic, et il ne substitue en rien à un accompagnement et à une prise en charge médicale.

Ainp Néralgie pudendale Douleur pelvi-périnéales

Partenaire de l'association d'Information sur la Névralgie Pudendale et les Douleurs Pelvi-Périnéales

Mots clés de recherche

APPRENDRE A GÉRER SON STRESS

 

L' accélération du rythme de vie, le développement des moyens de communication, la pression des résultats, et des performances, les  difficultés à poser et à maintenir l'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale ....sont les affres de la vie moderne auxquelles nous devons faire face , et qui constituent une source féconde pour le développement du stress.

A cela s'ajoute d'autres facteurs tels que la pollution, les actualités morbides....l'insécurité ...les questionnements sur son avenir..

Le stress touche aussi bien les hommes que les femmes, y compris nos enfants.....

 

Au delà de ce constat peu optimiste, il est important de revenir sur  la notion exacte du stress, car bien trop souvent il est associé à des agressions externes diverses, venant galvauder la signification  du mot stress.

Le stress, du latin  "strictus", signifie compressé, serré.

Au risque de vous surprendre, le stress est une réaction physiologique primaire et instinctive  : c'est un signal d'alerte qui répond  à un réflexe de survie et grâce auxquels l'humanité a pu traverser les millénaires et ainsi assurer la pérennité de l’espèce.

Le stress est   "propre à tous les êtres vivants et  leur permet  de réagir pour pouvoir s'adapter aux modifications de l’environnement, soit en fuyant, soit en combattant " Jean-Benjamein Stora .

On parle ici de stress positif ou de " Eustress". C'est le stress dont le sportif a besoin pour mener une compétition à bien, ou encore le stress que nous connaissons avant un entretien d'embauche ou autre examen.

C'est celui qui nous donne des ailes , telle une pulsion, une force motrice , créatrice d 'énergie, nous permanentant  d'exprimer au mieux nos capacités.

 

Le stress devient une composante négative   "dystress" , dès lors qu' il  y a déséquilibre entre les diverses phases :

En effet, le stress se caractérise par 3 phases  : Alarme, Résistance et quand tout va bien par  une fin satisfaisante, de décharge et d'évacuation qui permettent à l’organisme un retour  à la normale = c'est l'équilibre physiologique. ou encore nommé "homéostasie"

Jusqu'ici tout est physiologiquement normal.

Ce qui l'est moins, c'est quand la phase de résistance s’intensifie et se prolonge dans la durée , la conséquence  est l'épuisement physique, mental ainsi qu'une difficulté à gérer les émotions, le tout devenant préjudiciable pour l'équilibre organique.

 

 

( source Wikipédia )

 

 

Les symptômes sont alors bien connus tels que  les troubles cardiaques, l’hypertension, des maladies psycho-somatiques, les troubles du sommeil, la perte d’appétit ....

 

Comment donc parvenir à GÉRER son stress ?

Comment réussir à DÉVELOPPER SES CAPACITÉS D'ADAPTATION face à des agents et / ou des situations  anxiogènes ou perçus comme tels ?

Car en effet , nous ne sommes pas tous égaux quant à nos capacités d'adaptation.

Mais vous l'aurez bien compris,  on ne guérit pas du stress , ce serait contre - nature, néanmoins,  on peut apprendre à le maitriser, à identifier les signes avant- coureurs de ses manifestations  pour ne pas se laisser déborder et parvenir à endiguer  les conséquences  d'un trop plein  de stress.( phase 2 ).

 ( source wikipédia )

Les méthodes et outils que propose la sophrologie constituent une aide précieuse.

Le rôle  du sophrologue est de vous les enseigner,  c'est aussi vous faire prendre conscience que nous possédons tous ces capacités d’adaptation.

Cela passe aussi par l’apprentissage de la confiance en soi, pour ôter doutes, sentiments d'angoisses, scenarii  négatifs anticipés et limitatifs.

C'est à partir à la découverte de soi pour apprendre à connaître ses limites et à mieux les respecter ( ramener la barre à la hauteur de ce qui nous est possible de faire !  ...et sans jugements ! )

 Ainsi vous pourrez vous proposer une vision positive de vous -même , emplis de capacités nouvelles pour certaines, dynamisées pour d'autres, vous permettant de surmonter la peur de l’échec, une image de soi négative, l'inaction et ainsi abordez avec sérénité les projets, et franchir les étapes de vie.

Cela demandera aussi de la patience, et  du temps car c'est de part la répétition des exercices et de votre vécu personnel que vous parviendrez, à intégrer ces outils et en retirer tous les bénéfices.

 

 

Vous avez envie d'en parler ? de passer à l'action  ?

Je vous invite à me contacter afin de vous transmettre les outils nécessaires et adaptés à l'accomplissement de votre chemin, en toute quiétude.

 

Sandrine Barthélemy ,

Sophrologie, Sophro - analyse, Sophro-thérapie, Mouvements oculaires.

06-15-79-97-18

 

Share on Facebook
Please reload

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now