Membre adhérent

La sophrologie se pratique dans le respect du code de déontologie et des principes de la sophrologie que je vous invite à découvrir en cliquant sur le lien ci-dessous :

Éthiques et principes sophrologiques

IMPORTANT

Le sophrologue n'est pas un médecin, il ne pose aucun diagnostic, et il ne substitue en rien à un accompagnement et à une prise en charge médicale.

Ainp Néralgie pudendale Douleur pelvi-périnéales

Partenaire de l'association d'Information sur la Névralgie Pudendale et les Douleurs Pelvi-Périnéales

Mots clés de recherche

LES DOULEURS CHRONIQUES

 

La douleur est souvent vécue comme intrusive, envahissante et paralysante.... qu'elle soit aiguë ou chronique..

Pourtant  la douleur est un signal d'alarme qui se manifeste pour rechercher la cause de la lésion.

Manifestation de notre système nerveux, la nature même de la douleur exprime la nature de la lésion : sphère physique, sphère névralgique, ou sphère mentale.

 

Malgré la pénibilité et la fatigue qu'elle génère, la douleur ne doit pas être reniée, ou refoulée, car c'est ici venir renforcer son intensité... bien au contraire il s'agit de savoir l’accueillir, donc la reconnaitre pour pouvoir mieux la contrôler, l'apaiser, voire la faire disparaitre selon les cas.

 

La sophrologie est un outil particulièrement précieux quant à cet apprentissage.

Savoir (re) créer des moments d’accalmie, en  diminuant  l'intensité,  en espaçant la fréquence, et donc en se libérant de toutes les tensions physiques, émotionnelles et mentales qu'elle créée afin de ne plus les entretenir.

Savoir "casser " la spirale anticipation -douleur.

 

La relaxation, la respiration, les visualisations positives sont les supports de cette démarche.

Mais ces techniques doivent être aussi accompagnées de la connaissance du système nerveux, des différentes douleurs car mieux connaître et comprendre son corps permet d'ores et déjà d'ôter des tensions ( ruminations, sources de tensions physiques et affectives ).

C'est aussi mettre du sens  : en partant à la découverte des croyances inconscientes, récurrentes et limitantes sur la douleur.

Alors une fois ces divers aspects posés, il devient possible d'apprendre à gérer sa douleur par diverses techniques propres à la sophrologie .

A cet effet, la sophrologie est progressivement introduite dans le milieu hospitalier, et au sein des cliniques spécialisées.

Pour autant la sophrologie ne vous dispense pas d'un accompagnement et d'un suivi médical indispensable, elle vient compléter et renforcer les traitements médicaux prodigués.

 

Alors n'hésitez plus,  parlez en avec votre médecin, et contactez-moi afin que je puisse vous accompagner en vous transmettant les outils et techniques adaptées...... outils qui par le passé m'ont délivré moi aussi de la douleur chronique....

 

 

 

Sandrine BARTHELEMY

Sophrologue, sophro - thérapie, sophro- analyse, - mouvements oculaires

 06-15-79-98-48

 

 

 

 

 

Share on Facebook

Share on Facebook
Please reload

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now